Cohorte FRAGIRE

Un outil de détection et d'évaluation des fragilités des personnes âgées en GIR 5 et 6

Cohorte FRAGIRE

Contexte

Pour prévenir la perte d’autonomie des personnes âgées non dépendantes, le préalable nécessaire est l’identification et la mesure des facteurs de risque. Forts de ce constat, la CNAV, la CCMSA et le RSI, dans le cadre de leur politique de prévention, ont missionné le PGI afin d’élaborer une grille de détection des risques de la fragilité, adaptée aux besoins spécifiques des retraités ayant un score GIR 5 ou 6, la grille FRAGIRE.

Aujourd’hui utilisée à l’échelle nationale dans le cadre de l’expérimentation des paniers de services, elle sera à terme intégrée dans le dossier d’évaluation inter-régime. La grille FRAGIRE doit aujourd’hui confirmer son caractère prédictif de l’entrée en dépendance grâce la constitution d’une cohorte de 375 retraités, la Cohorte FRAGIRE.

 

Objectifs

  • Valider le caractère prédictif et discriminant du score de la grille FRAGIRE de l’entrée en dépendance mesuré à l’inclusion, à un an et à deux ans c’est-à-dire le basculement du retraité dans un niveau GIR ≤ 4 ;

 

  • Valider le caractère prédictif et discriminant de la grille FRAGIRE au vu de plusieurs marqueurs d’entrée en dépendance du retraité : entrée en institution (foyer-logement ou établissements non médicalisés assimilés ou EHPAD ou établissements médicalisés assimilés), hospitalisation(s), placement sous mesure de protection juridique (tutelle, curatelle, curatelle renforcée, sauvegarde de justice), décès, qualité de vie (EQ-5D) et autonomie dans les actes de la vie quotidienne (AVQ) ;
  • Etudier l’évolution longitudinale de la grille FRAGIRE ;
  • Etudier l’impact de l’évolution longitudinale de la grille FRAGIRE sur l’évolution longitudinale de la qualité de vie ;
  • Vérifier les propriétés psychométriques de fiabilité et de validité de la grille FRAGIRE ;
  • Appréhender l'impact de l'aide apportée par les caisses de retraite sur l'entrée en dépendance.

Méthodologie

La Cohorte FRAGIRE est prospective multicentrique afin de valider le caractère prédictif et discriminant du score de la grille FRAGIRE auprès de 375 retraités (250 retraités demandant une aide auprès de leur caisse de retraite et 125 retraités en population générale). Les retraités seront suivis pendant deux ans à raison d’une visite annuelle (administration à trois reprises de la grille FRAGIRE, des questionnaires EQ-5D et AVQ). L’objectif est de montrer que les retraités en niveau GIR 5 ou 6 ayant un score FRAGIRE supérieur ≥ 49.5/100 à l’inclusion ont une probabilité plus grande d’avoir un niveau GIR  4 dans les 2 ans à venir. 

Partenaires

CNAV, CCMSA, Caisse Nationale du RSI, CHRU Besançon, CHU Dijon, Université de Bourgogne et Franche-Comté, GIE IMPA, CARSAT BFC, CRMSAB, MSA FC, RSI Bourgogne, RSI FC.

 

Fichier joint : 160125perspectives_grille_fragire_poster_v2_1.pdf