Médiation animale

La médiation animale comme méthode thérapeutique

Médiation animale

Contexte

La Mutualité Française Saône-et-Loire offre aux malades d’Alzheimer la possibilité de côtoyer un animal familier. Les interventions, animées par une animatrice accompagnée d’une chienne Labrador formée spécialement, se déroulent pour le moment au sein d’EHPAD. A terme le champ d’intervention sera étendu à toute personne âgée et handicapée. La Mutualité Française Saône-et-Loire a sollicité le PGI pour disposer d’une caution scientifique d’un groupe d’experts lui permettant de valider les bienfaits observés auprès du public âgé lors de l’expérimentation de ce projet de médiation animale

Objectifs

Mesurer l’effet des séances de médiation animale proposées régulièrement pendant trois mois à un groupe de résidents atteints d’une démence de type Alzheimer, sur les troubles du comportement et leurs effets dans la vie quotidienne et la prise en soin. 

Méthodologie

En quelques chiffres (étude menée en 2015)

  • 5 groupes d’experts ;
  • 9 résidents et 2 activités (cuisine et médiation animale) de 5 séances chacune ;
  • 2 focus-group et 11 entretiens réalisés. 

Résultats

Ils ont été diffusés à partir de 2016 avec :

  • une restitution auprès des professionnels et des familles des résidents ayant participé au projet ;
  • des publications dans des revues scientifiques et professionnelles.

Partenaires

Mutualité Française Saône-et-Loire, groupe d’experts (Université de Bourgogne, Université de Franche-Comté, CHRU de Besançon, CHU de Dijon-Champmaillot), EHPAD Les Iris (Montceau-les-Mines).